logo UDH
UNION des HABITANTS de BRIE et ANGONNES
  • Conférence du 13 février 2020

    0
    scissors
    16 février 2020Jean CaelenActualités

    Lors de cette conférence très instructive, Nicolas Breyton, ingénieur Schneider-Electric a montré que pour qu’une transition énergétique soit durable il fallait non pas que l’énergie soit durable (elle n’est pas pas définition puisqu’on la consomme) mais que ce soit sa production qui le soit et ce, dans un rapport positif eu égard à l’énergie que l’on met au départ et celle que l’on récupère en fin de compte. De ce fait les énergies « intermittentes » comme le solaire ou l’éolien ne sont pas optimales. La seule qui le soit, tout en étant décarbonnée, est l’énergie nucléaire. Les dernières avancées scientifiques montrent qu’un réacteur à sels fondus (RSF) (en anglais, molten salt reactor, MSR) est un concept de réacteur nucléaire dans lequel le combustible nucléaire se présente sous forme liquide, dissous dans du sel fondu (600 à 900 °C) qui joue à la fois le rôle de caloporteur et de barrière de confinement. Le réacteur peut être modéré par du graphite (neutrons thermiques) ou sans modérateur (neutrons rapides). Cette solution a en outre l’avantage de réduire considérablement les déchets nucléaires. Grenoble est concernée par cette technique, actuellement étudiée au CNRS et au CEA.

.