logo UDH

UNION des HABITANTS de BRIE et ANGONNES
  • scissors
    22 mai 2017adminNon classé

    Le marché de la création a eu lieu cette année le 21 mai 2017 sous un beau soleil. Il y avait plus d’une trentaine d’exposants à l’école du Barlatier et la fréquentation a dépassé 450 visiteurs. Les enfants exposaient leurs œuvres exécutées pendant les séances de TAP animées par des bénévoles. Un apéritif a été offert aux présents après une introduction par Jean Baghdassarin, président de l’UdH et Bernard Charvet maire de Brié-et-Angonnes.

    Cette manifestation est organisée chaque année au printemps.

  • scissors
    15 décembre 2015adminNon classé

    Jeudi 3 décembre 2015, dans la salle municipale du Mail, une cinquantaine de personnes sont venues participer à une conférence débat animée par Anne-Marie Bianchi, maitre de conférence à l’université, dont le thème était ; « paroles d’émigrés ». Dans le contexte actuel, cette conférence débat avait un intérêt tout particulier. En effet, Anne-Marie Bianchi compte tenu de sa formation universitaire et de ses origines personnelles pouvait à juste titre être considérée comme une spécialiste de l’émigration italienne. Elle débuta dès lors son exposé par des rappels historiques concernant l’émigration italienne avant la seconde guerre mondiale, dans toute l’Europe, aux USA et bien entendu en France et plus spécifiquement dans la région grenobloise alors en pleine expansion industrielle créatrice d’emplois. Elle rappela que malgré un accès à l’emploi, les conditions de vie et d’habitat des émigrés italiens étaient à l’époque très dures et que l’accueil des Grenoblois n’était d’une façon globale peu favorable. Il y eut même un camp d’internement pour les Italiens au parc BachelardCette hostilité prit encore plus d’ampleur lors de la seconde guerre mondiale puisque la région était occupée par des troupes italiennes alliées au pouvoir nazi. Plus tard lorsque l’Italie signa un accord avec l’Angleterre, les troupes hithleriennes les remplacèrent et les pourchassèrent. A cette époque des grenoblois ont alors caché des soldats italiens. Depuis la fin de la guerre et jusqu’à nos jours, les italiens ont été parfaitement assimilés et sont devenus français. Pour illustrer ses propos Anne-Marie Bianchi a sollicité les témoignages de trois personnes : Alain Benacchio immigré venant d’Italie, alors charbonnier tâcheron contraint d’aller de chantier en chantier, Irène Gondrand française venant de Tunisie lorsque cette terre était française et Robert Samoian dont les parents arméniens fuyaient le génocide en Turquie. Ce dernier a tenu a remercier avec émotion les enseignants français qui l’ont aidé par leur enseignement à devenir chirurgien dentiste, puis écrivain. Il ressort de ces témoignages un parcours avec la traversée d’épisode d’hostilité, voire d’une certaine forme de racisme dont ils ont souffert. L’histoire de France nous montre que depuis toujours, en période de crise, se développe le phénomène du bouc émissaire qui peut conduire à des comportements à caractère raciste ou discriminatoire, et ce type de comportement peut se retrouver hélas dans toutes les contrées de notre planète.

  • scissors
    23 juillet 2015adminActualités

    Brié-et-Angonnes immense succès de la fête du pain.

    Samedi 4 juillet 2015, il est 4 heures du matin, il fait encore trais et les premiers boulangers amateurs passionnés et bénévoles se mettent au travail devant les deux fours communaux pour confectionner les pains. A 8 heures 30 les premiers acheteurs arrivent et la chaleur commence à se faire sentir. Toute la journée alors qu’il fait 90° devant le four, les boulangers bénévoles vont fabriquer du pain. Dans la cour de l’école telle une ruche bourdonnante les stands sont préparés et à 15 heures, les animations et la restauration rapide sont opérationnels. À 17 heures, le maire proclame l’ouverture officielle de la fête. La clique des sapeurs pompiers offre au public très nombreux une aubade, suivie d’un concert accompagné de danses folkloriques présentées par « la bise du Cormes! » l’animation de la fête est assurée par « Jazzy Swing ». À 19 heures 30, la restauration à table avec réservation ouvre ses portes et dès 21 heures 30, un bal est proposé, qui va voir un abondant public présent. Le dimanche 5 juillet, à partir de 9 heures débute un atelier pain pour enfants, et la fabrication de Brotchen, (petits pains allemands). A partir de 10 heures, les animations font le plein et la restauration rapide (grillades frites) est en pleine action. A 11 heures les enfants des écoles présentent un spectacle musical de fin d’années très apprécié et chaleureusement applaudi. À 11 heures 45, les sapeurs pompiers volontaires de Brie et Angonnes dirigés par le lieutenant Nathalie Vieira font une démonstration d’extinction de feux dans une habitation, tels qu’un micro-ondes, un feu de friture et un feu de canapé. Les différents types d’extincteurs sont présentés et utilisés. Durant ces deux jours les sapeurs pompiers ont appris aux personnes intéressées les gestes de secours d’urgence, et d’escalader la grande échelle. A 12 heures 30 le repas servi à table a ouvert ses portes. De 14 heures 30 à 17 heures des jeux tels que jeux de massacre, course en sac etc…ont permis à tous de s’amuser dans la bonne humeur. À l’extérieur de l’école des balades en poney étaient proposées aux enfants et ont été appréciées. Le bilan est meilleur que celui de l’année dernière malgré la canicule, et grâce à l’efficacité et au dévouement de toutes les associations de Brie et Angonnes : UDH, BAM, APE, Arts et Loisirs, Club des Briataux et amicale des sapeurs pompiers, avec l’aide des services techniques municipaux. Les articles parus dans le Dauphiné Libéré et les annonces sur l’antenne de France Bleu Isère ont joué un rôle important dans ce grand succès populaire et convivial.

  • scissors
    30 juin 2015adminActualités

    Plusieurs questions concernant :
    – la circulation
    – l ‘urbanisme
    – les transports
    – l’assainissement
    – et diverses questions
    ont été posées auprès de la mairie. Cliquez sur le lien suivant pour lire les réponses.

    CR réunion Mairie du 15 avril 2015

  • scissors
    20 juin 2015adminActualités

    C’est à 6h30 du matin que 45 personnes ont quitté Brié dans le car Guignier qui les a conduit à St Paul les trois châteaux pour visiter le musée de la truffe, la cathédrale et déjeuner à l’auberge « le caprice ». A 14 h ce fût le départ pour le château de Grignan et un retour à Brié à 19H. Au musée de la truffe nous avons beaucoup appris sur les différentes variétés de truffes, les conditions nécessaires pour qu’elles puissent pousser, les méthodes de ramassage avec des chiens formés à cet effet et très rarement avec des cochons. Puis, on nous a expliqué comment choisir une truffe avant de l’acheter et la façon de l’utiliser en cuisine. De nombreuses questions ont été posées par les participants. Puis, ce fût la visite de la cathédrale et le déjeuner au restaurant, un repas bien apprécié. A 14 h le car a conduit le groupe au château de Grignan, lieu de travail, de vie et d’habitation de Madame de Sévigné et de sa fille Madame de Grignan. Une visite guidée était organisée au cours de laquelle de nombreux éléments historiques nous ont été apportés. Vers 19 h nous étions de retour à Brié, où nous avons chaleureusement remercié Jean Baghdassarian, notre président pour la parfaite organisation de cette journée.

  • « Older Entries